AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 actualite maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mzabi93
Admin
Admin


Nombre de messages : 984
Age : 40
Localisation : saint denis, france
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: actualite maroc   Mar 12 Fév - 16:40

Arrestation d’un Belge pour incitation à la débauche à Agadir


Les services de la police judiciaire de la préfecture d’Agadir ont procédé à l’arrestation et à la présentation devant la justice d’un Belge et de deux Marocains (un homme et une femme) pour incitation à la débauche, proxénétisme et concubinage.


Sur information d’un employé d’un grand hôtel à Agadir concernant le comportement douteux d’un Belge et de deux Marocains qui auditionnaient étrangement de jeunes femmes, la brigade des mœurs de la PJ d’Agadir a arrêté et interrogé, le 8 janvier, les mis en cause. De sources sûres, l’enquête a permis l’avortement d’une opération d’immigration de Marocaines à des fins de prostitution en Belgique. Les responsables de ce trafic humain sont André D. d’origine belge, Khadija K, sa concubine et complice, et Tarek, coiffeur pour dames.

Poussée par André D, Khadija K. fait intervenir Tarek pour appâter de jeunes danseuses désireuses de décrocher un contrat de travail à l’étranger en leur donnant rendez-vous dans un grand hôtel de la zone touristique d’Agadir. C’est à ce moment qu’intervient Khadija K. qui prend les choses en main et, sur recommandations d’André D. fait remplir un imprimé aux cinq jeunes candidates, toutes originaires d’Agadir. Les deux complices devaient collecter des informations sur les danseuses pour, disaient-ils, les formalités consulaires.

C’est le complément d’enquête en coordination avec les services d’Interpol qui allait jeter la lumière sur cette affaire. Selon les mêmes sources, André D, tenant de cabarets en Belgique, est recherché par la police de son pays pour incitation à la débauche et proxénétisme ; une affaire le concernant est en cours de jugement pour les mêmes chefs d’accusation. Son dernier déplacement à Agadir avait pour but de recruter de jeunes danseuses marocaines pour son réseau de prostitution et de proxénétisme en Belgique ; Khadija K, sa concubine, devait lui faciliter la tâche.

L’enquête achevée, les coupables ont été déférés au tribunal de première instance le 16 janvier pour racolage, prostitution et concubinage. La cour a reporté cette affaire au 27 février. La défense des accusés a demandé la liberté de ses clients et la caution a été fixée par le juge à 10.000 dhs.

Source : Libération - Nour-Eddine Sallouk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/howtheylooknow/227050.html
mzabi93
Admin
Admin


Nombre de messages : 984
Age : 40
Localisation : saint denis, france
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: actualite maroc   Jeu 14 Fév - 9:41

Elle mutile le sexe de son agresseur

Quand il a tenté de la violer dans un pâturage de la région de Fès, elle lui a mutilé son appareil génital avec un couteau. Un acte qui lui a coûté un an de prison ferme.

Nous sommes à la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès. La salle d’audience était archicomble. Au banc des accusés, se tenait Jamila, en djellaba couleur orange et foulard gris. Elle fut appelée par le président de la cour : «Tu es accusée de coups et blessures ayant entraîné une infirmité permanente…», lui a rappelé le magistrat qui consultait les feuillets du procès-verbal ouvert devant ses yeux.
Jamila le regardait sans dire mot. Le magistrat a reposé la même question une seconde fois. Et Jamila est partie en sanglots. Le président de la Cour l’a sollicitée de se calmer et l’a rassurée qu’il rendrait à César ce qui appartient à César. Que lui est-il arrivé ?
Jamila qui n’a jamais fréquenté une école, a grandi dans une famille d’agriculteurs dans un douar situé dans les régions de la capitale spirituelle. Etant l’aînée de sa famille et n’ayant que des sœurs inscrites à l’école, elle se chargeait du troupeau. Elle sortait le matin pour ne retourner chez elle, qu’au crépuscule. D’ailleurs, au douar, elle n’était pas la seule jeune femme qui vivait cette pénible situation.
Hassan, était séduit par elle. Qui est-il ? C’est un garçon qui a quitté très tôt les bancs de l’école pour cultiver les terres de ses parents et surveiller le troupeau. Il est originaire du même douar que Jamila. Et ils se croisaient quand leurs troupeaux pâturaient. Au fil du temps, ils commençaient à se familiariser entre eux, à se tenir dans un coin pour converser, rigoler et rire…Hassan a commencé à l’aimer. Il a tenté de lui exprimer ses sentiments. Il ignorait s’il s’agissait du vrai et du grand amour ou uniquement d’un coup de foudre qui allait se dissiper après un moment de plaisir. Mais, il n’a pas osé.
Mais que pensait Jamila de lui ?
«Je le considérais comme mon frère, M. le président…», a-t-elle affirmé à la Cour. Elle a confirmé à la Cour qu’ils passaient des moments à causer et à bavarder au moment où leurs troupeaux pâturaient, qu’il ne lui avait jamais parlé d’amour ou de sentiments, qu’elle le considérait comme son frère.
Le jour J, ils se trouvaient ensemble, au même coin, bavardant comme à l’accoutumée, quand Hassan a commencé à la toucher. Elle lui a demandé de s’arrêter.
«Mais, je t’aime…», lui a-t-il dit en se jetant sur elle.
Jamila a reculé. Mais, il l’a poussée violemment. Elle s’est renversée. Il a tenté de l’immobiliser pour lui retirer sa jupe, mais elle a réussi à se libérer. Elle s’apprêtait à s’enfuir, mais il l’a rattrapée. C’est à ce moment là où elle a brandi un couteau qu’elle utilisait pour couper l’herbe. Et elle lui a asséné un coup rapide au niveau de son appareil génital. Elle a mutilé son sexe. Un acte qui lui a coûté un an de prison ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/howtheylooknow/227050.html
nisrine
Admin
Admin


Nombre de messages : 343
Localisation : Koblenz, Allemagne
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: actualite maroc   Jeu 14 Fév - 10:10

mzabi93 a écrit:
Elle mutile le sexe de son agresseur

Quand il a tenté de la violer dans un pâturage de la région de Fès, elle lui a mutilé son appareil génital avec un couteau. Un acte qui lui a coûté un an de prison ferme.

Nous sommes à la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès. La salle d’audience était archicomble. Au banc des accusés, se tenait Jamila, en djellaba couleur orange et foulard gris. Elle fut appelée par le président de la cour : «Tu es accusée de coups et blessures ayant entraîné une infirmité permanente…», lui a rappelé le magistrat qui consultait les feuillets du procès-verbal ouvert devant ses yeux.
Jamila le regardait sans dire mot. Le magistrat a reposé la même question une seconde fois. Et Jamila est partie en sanglots. Le président de la Cour l’a sollicitée de se calmer et l’a rassurée qu’il rendrait à César ce qui appartient à César. Que lui est-il arrivé ?
Jamila qui n’a jamais fréquenté une école, a grandi dans une famille d’agriculteurs dans un douar situé dans les régions de la capitale spirituelle. Etant l’aînée de sa famille et n’ayant que des sœurs inscrites à l’école, elle se chargeait du troupeau. Elle sortait le matin pour ne retourner chez elle, qu’au crépuscule. D’ailleurs, au douar, elle n’était pas la seule jeune femme qui vivait cette pénible situation.
Hassan, était séduit par elle. Qui est-il ? C’est un garçon qui a quitté très tôt les bancs de l’école pour cultiver les terres de ses parents et surveiller le troupeau. Il est originaire du même douar que Jamila. Et ils se croisaient quand leurs troupeaux pâturaient. Au fil du temps, ils commençaient à se familiariser entre eux, à se tenir dans un coin pour converser, rigoler et rire…Hassan a commencé à l’aimer. Il a tenté de lui exprimer ses sentiments. Il ignorait s’il s’agissait du vrai et du grand amour ou uniquement d’un coup de foudre qui allait se dissiper après un moment de plaisir. Mais, il n’a pas osé.
Mais que pensait Jamila de lui ?
«Je le considérais comme mon frère, M. le président…», a-t-elle affirmé à la Cour. Elle a confirmé à la Cour qu’ils passaient des moments à causer et à bavarder au moment où leurs troupeaux pâturaient, qu’il ne lui avait jamais parlé d’amour ou de sentiments, qu’elle le considérait comme son frère.
Le jour J, ils se trouvaient ensemble, au même coin, bavardant comme à l’accoutumée, quand Hassan a commencé à la toucher. Elle lui a demandé de s’arrêter.
«Mais, je t’aime…», lui a-t-il dit en se jetant sur elle.
Jamila a reculé. Mais, il l’a poussée violemment. Elle s’est renversée. Il a tenté de l’immobiliser pour lui retirer sa jupe, mais elle a réussi à se libérer. Elle s’apprêtait à s’enfuir, mais il l’a rattrapée. C’est à ce moment là où elle a brandi un couteau qu’elle utilisait pour couper l’herbe. Et elle lui a asséné un coup rapide au niveau de son appareil génital. Elle a mutilé son sexe. Un acte qui lui a coûté un an de prison ferme.


aye aye c quoi ca?comme on dirait on est dans la jungle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzabi93
Admin
Admin


Nombre de messages : 984
Age : 40
Localisation : saint denis, france
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: actualite maroc   Jeu 14 Fév - 10:13

nisrine a écrit:



aye aye c quoi ca?comme on dirait on est dans la jungle
Ta vu y aucune justice au maroc Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/howtheylooknow/227050.html
nisrine
Admin
Admin


Nombre de messages : 343
Localisation : Koblenz, Allemagne
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: actualite maroc   Jeu 14 Fév - 10:17

mzabi93 a écrit:
nisrine a écrit:



aye aye c quoi ca?comme on dirait on est dans la jungle
Ta vu y aucune justice au maroc Mad

dommage wellah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mzabi93
Admin
Admin


Nombre de messages : 984
Age : 40
Localisation : saint denis, france
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: actualite maroc   Lun 3 Mar - 4:22

Un car tombe dans un ravin près de Tetouan, 1 mort et 48 blessés

3 mars 2008 -

Une personne a trouvé la mort et 48 autres ont été blessées, dont plusieurs grièvement, dans le renversement dimanche soir d’un autocar sur la route reliant la ville de Tétouan à Chefchaouen.



L’accident s’est produit à quelque 40 kilomètres de la ville de Tetouan. L’autocar est tombé dans un ravin de plus de 20 mètres de profondeur.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/howtheylooknow/227050.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualite maroc   Aujourd'hui à 12:18

Revenir en haut Aller en bas
 
actualite maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les perles du maroc ..
» Editorial d'Haiti en Marche sur l'actualite politique
» Sarko personna non grata au Maroc
» Le Maroc ou le premier de la classe ?
» Hachim Mastour - 15/06/98 - Italie / Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BEN AHMED :: Zone Libre :: Divers-
Sauter vers: